envelope-icon

Suivez nos bonnes pratiques sur le recrutement

Marque employeur : quand la réputation aide à recruter plus vite et mieux

Mill_Children_in_Macon_2

Le terme de marque employeur est souvent utilisé, mais que recouvre-t-il en réalité ? Pourquoi construire sa marque employeur confère un véritable avantage concurrentiel et des bénéfices bien réels ? En matière de recrutement que peut-on en attendre ? Nous vous proposons un tour d’horizon de cette culture de communication RH et quelques trucs pour bien la déployer.

Maîtriser son image et sa réputation

« Vous ne vous occupez pas de politique, Monsieur, je vous plains car un jour elle s’occupera de vous. » Cette célèbre phrase de Royer-Collard s’applique parfaitement au monde de la communication.

Que vous le vouliez ou non, que vous fassiez quelque chose ou que vous ne fassiez rien, votre entreprise a une image en tant qu’employeur. Construire une marque employeur revient à prendre le contrôle de cette image pour en retirer des bénéfices. La marque employeur bien maîtrisée aide à recruter les meilleurs talents, à les fidéliser, divise par deux les coûts de recrutement et diminue de 28% le turn-over dans les premières années suivant l’embauche (chiffres LinkedIn, étude 2011).

La marque employeur n’influe pas que sur le recrutement, c’est une culture qui irrigue l’ensemble des pratiques RH de l’entreprise.

Selon une étude de Néoma Business School, elle est au 3e rang des préoccupations des DRH en 2016, après la gestion des relations sociales et le développement des compétences, mais avant la digitalisation ou le recrutement.

La marque employeur dans le processus de recrutement

Si la notion est aussi stratégique c’est qu’elle représente un formidable levier pour décupler les efforts de recrutement. En initiant une communication (ou plutôt une conversation) régulière avec ses collaborateurs actuels et futurs, l’entreprise montre ses valeurs, parle de ses métiers, affiche la transparence et créé du lien. Elle séduit. Au moment de postuler, le candidat est rassuré, il comprend l’écosystème et a envie d’y participer.

Là où la marque employeur est redoutable, c’est auprès des candidats passifs. Ceux qui ne consultent jamais les annonces, parce qu’ils n’ont pas l’intention immédiate de changer de poste ou parce qu’ils sont sur-sollicités. Ce sont souvent des talents qui ont de la valeur et que l’on aimerait accrocher. Avec une communication bien ciblée, sous forme d’avis d’expert, d’éclairage sectoriel ou même une proposition de dialogue avec des pairs, qui sont déjà collaborateurs de l’entreprise, on peut susciter leur intérêt et ouvrir le dialogue.

Enfin, la marque employeur est le préalable indispensable au recrutement par cooptation. C’est parce que les collaborateurs vont adhérer au projet RH de l’entreprise qu’ils vont relayer les annonces auprès de leurs réseaux. La cooptation est une des formes les plus avancées de recrutement.

Comment débuter avec la marque employeur ?

Il faut avant tout s’assurer qu’il n’y a pas de décalage entre la réalité vécue dans l’entreprise et l’image que l’on souhaite installer. Si, les collaborateurs pensent « je ne conseillerai jamais à personne de travailler ici », la priorité est de régler les problèmes, former les managers et améliorer la situation interne.

Si l’interne est réceptif, rédigez une charte pour les collaborateurs expliquant la démarche, les objectifs et, éventuellement, les modalités de cooptation.

Préparez votre stratégie : quels profils voulez-vous recruter et à quels contenus seraient-ils sensibles ? Produisez ces contenus (articles, vidéos, infographies, photos). Ils doivent être partageables, apporter de la valeur ajoutée à ceux qui les lisent et vous démarquer de vos concurrents.

Le monde du recrutement (et des RH en général) est en pleine mutation. On attend du recruteur qu’il devienne « marketeur », capable de vendre l’entreprise à un candidat. Seuls, les services RH peuvent avoir du mal à porter et faire vivre la marque employeur. Il est alors intéressant de constituer un groupe projet associant RH et communication.

1 commentaire

  1. Marque employeur : quand la réputat... sur 27 juin 2016 à 9 h 12 min

    […] Marque employeur : quand la réputation aide à recruter plus vite et mieux | https://t.co/wFzFqo4YRZ https://t.co/AgNvVVD6td  […]

Laissez un commentaire